Missions possibles et impossibles

Il y a les travailleurs qui ont un métier, une profession.
Et puis il y a ceux qui sont plus « souples » et réalisent des « missions ».

Traduire, interpréter

Traduire en live des intervenants en électronique, informatique, sciences de l’homme, etc.
A chaque mission, Christian Bois est sollicité pour faire le pont entre le discours anglo-saxon et le public francophone.
Travail sur des textes en italien. Le castillan sur des points techniques.

1977-79 : des images télévisées dans le monde

Bagdad, Doha, Casablanca, les Tom-Dom, etc.
Former des techniciens et ingénieurs.

1980 + Inventer la veille et « l’intelligence »

Europe, Amérique du nord, etc.
Trouver l’information grise : un art de l’intelligence technique et économique.

1987 + de l’intelligence artificielle à l’intelligence humaine

Au début des années 80 le rêve de créer des systèmes experts se précise quand les ordinateurs deviennent plus puissants.
Christian Bois travaille sur ce chantier.
Mais son intérêt glisse vers la compréhension de l’intelligence humaine.
Son profil très particulier « un ingénieur chez les psy » intéresse les professionnels de l’hôpital …  psy en particulier.

1998 + La méthode du discours

Inventer une méthode de recherche pour des aventures comme WikiPédia.

2006 + Le cinéma léger hypermoderne

Un exemple : Marcel Jousse anthropologiste

1986 + Une fabrique de communs

En 2000 c’est contribuer à WikiPédia, WikiMédia, etc.
Penser la question des communs.
Mettre en ligne mille à deux mille documents.

2011 + Penser l’habitat participatif

Une conférence.

2016 + L’adolescent et la transe : avec et sans enthéogène

Chantier en cours.

.

.

.

Source : WikiMédia Galileo & WikiMédia sky